E-mail: info@graindeseneve.be
Il est vivant !
Allez l’annoncer à vos frères et sœurs !

Au petit matin de Pâques, suivons les femmes qui partent avec leurs aromates pour embaumer le corps de Jésus.  Qui roulera la pierre ?
Quand elles arrivent au tombeau, la pierre est roulée, le tombeau est ouvert, leur recherche butte sur l’absence! Quel choc! Dans leur épreuve, elles entendent ces paroles: «n’est pas ici, mais il a été réveillé!»  Elles sont appelées à se retourner, à changer de regard et à rapporter tout cela aux Onze et à tous les autres. Elles étaient toutes tremblantes, nous dit l'Evangile, et hors d'elles-mêmes! Nous faut-il passer par l’expérience pascale des femmes pour croire ?
Aucun mot, en effet, ne peut décrire la résurrection, aucune preuve ne peut l’attester, c’est un profond mystère, une extraordinaire nouvelle qui dépasse nos entendements.
D’ailleurs, pour la dire, nous avons souvent recours à des symboles: le soleil du petit matin de Pâques, l’arbre qui s’éveille à la vie après l’hiver, le chemin à travers le désert, les frontières qui s’ouvrent, les murs que l’on abat, mais aussi l’accueil des personnes exclues, la réconciliation que l’on n’espérait plus, le retour des exilés, la traversée d’une épreuve…autant d’expériences pascales vécues aujourd’hui !
Croire à la résurrection apparaît alors comme force de Vie pour ceux et celles qui en font l'expérience! Ils ne la font pas seuls mais avec d'autres, elle se vit ensemble, en communauté, c'est là que Jésus ressuscité se manifeste. Elle pousse à avancer, à se mettre en route, comme les disciples d'Emmaüs, à nous questionner, à dépasser notre nuit: elle est action et surtout  nouveau regardà porter sur le monde !
Elle porte en elle la Joie, une joie profonde qui, même dans la souffrance, reste espérance et confiance !
Alors, avec la simplicité du cœur, nous pouvons annoncer: Jésus est vivant, Dieu l’a ressuscité, nous en sommes témoins !

«Quand renaîtront, sur les branches, les bourgeons inespérés,
quand reviendront les mésanges de leurs terres d’émigrés,
nous fêterons la revanche du présent sur le passé.
Et, comme au premier dimanche, le retour du Premier-Né:
Pâques, printemps de Dieu, Pâques, printemps du monde
Pâques, printemps du cœur, Pâques de Jésus-Christ» ( Robert Lebel )

Belle fête de Pâques à chacun et chacune !

    
SAINT-HENRI
DIVIN SAUVEUR
Unité pastorale

Une unité pastorale est l’entité qui regroupe des paroisses ayant une proximité
géographique. Celles-ci se donnent des modes concertés d’action leur permettant, sur une base permanente et sur un territoire plus grand, d’assurer ensemble l’exercice des missions paroissiales dans toutes leurs dimensions, tout en respectant des éléments spécifiques à chaque paroisse. Elles mettent en commun des forces de tous genres et des actions variées. Le regroupement des paroisses en unité pastorale ne constitue pas la dissolution, la fusion ou la création d’une nouvelle paroisse, mais représente une organisation dynamique, respectant l’identité de chacun, apte à favoriser une souplesse, un partage des ressources et un meilleur travail d’équipe, afin de répondre davantage aux besoins des communautés.
Pourquoi
« Sénevé » ?
Partages